accueil

accueil

commande

EDITIONS LES ASCLEPIADES


POLITIQUE DE SANTE, SANTE PUBLIQUE


Pour tout achat sur ce site, vous bénéficiez de 5% de réduction sur le prix de vente public, et les frais de ports sont gratuits.

Nos livres sont également disponibles en format électronique (Kindle, Kobo, Numilog)


Sécurité sociale Où passe l'argent de la Sécurité Sociale ?

A quoi correspond le « trou » abyssal de la Sécurité Sociale ? Sécurité Sociale que certains n’hésitent pas à trouver gravement malade ! Nous payons tous, mais savons-nous seulement ce que nous payons ? Payons-nous trop dans un système mal organisé qui fuit de toute part et où règne la gabegie ? Ou ne payons-nous pas assez un système qui doit faire face à des besoins toujours croissants ? Peut-être les deux… C'est ce que défend l'auteur, qui répond clairement à ces questions en illustrant ce livre de nombreux schémas et tableaux.
Le débat est économique mais aussi éthique : y a-t-il une limite aux dépenses de santé ? Faut-il à un moment arrêter la course aux soins ? Ce guide propose quelques pistes de solutions pour le moyen terme, quelques notes d’espoir pour sortir de ce tourbillon de dépenses.

L'auteur
Roland Cash, normalien, médecin et diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, est consultant en économie de la santé auprès de nombreuses institutions : Ministère de la Santé, Agences régionales de santé, établissements de santé. Il a connu de l'intérieur le fonctionnement de la Sécurité Sociale, en tant que chargé de mission à la Caisse Nationale d'Assurance Maladie.

2ème édition - 144 pages - 9,80 euros  9,31 euros (5% de réduction) - N° ISBN 9782915238310

Ce guide propose quelques pistes de solutions pour le moyen terme (ESPACE SOCIAL EUROPEEN)

On retiendra en particulier le volet très pédagogique consacré à la démographie médicale (MUT'ECHO)

Sommaire

Frais de port offerts


Les nouveaux virus : les tueurs les plus discrets de la planète

Que sont les nouveaux virus ? D'où viennent-ils ? Comment les attrape-t-on ? Quels sont les traitements ? Peut-on s'en prémunir ? Faut-il vraiment craindre la grippe aviaire ? Cet ouvrage répond à toutes ces questions brûlantes d'actualité.
Les feux de l'actualité sont régulièrement dirigés vers les virus depuis l'épidémie de SIDA. Le virus du SRAS a fait parler de lui en 2002 ; le prion, avec l'épidémie de 'vache folle' et la transmission de l'agent infectieux à l'homme, a provoqué la crise de tout un secteur économique. La grippe aviaire fait régulièrement l'objet de communiqués alarmistes.
Et d'autres, tout aussi dangereux mais moins connus, pourraient un jour provoquer des drames : les virus des fièvres hémorragiques, le virus du Nil…
Ce livre, illustré de nombreux schémas et graphiques, donne les clefs pour comprendre comment se diffuse un virus, comment se déclarent les infections, et décortique, virus après virus, quels sont ces nouveaux envahisseurs. Sont aussi détaillés les traitements, les vaccinations, les mesures de prévention, la conduite à tenir en cas d'exposition à un de ces virus.

L'auteur
Evelyne MOULIN, docteur en médecine, docteur es sciences, a été chercheur à l'Institut Pasteur et chargée de recherche au CNRS en virologie.
Elle a déjà publié dans la même collection 'La préparation santé de son voyage'.

160 pages - 12,80 euros  12,16 euros (5% de réduction) - N° ISBN 9782915238112

Ce livre fait le point sur ces virus d'une manière claire et pédagogique (LA REPUBLIQUE DU CENTRE)

VIH, SRAS, grippe aviaire, virus des fièvres hémorragiques. Qui sont ces virus ? D'où viennent-ils ? Comment s'attrapent-ils ? Comment s'en prémunir ? Réponses dans le livre du docteur Evelyne Moulin (SUD OUEST)

Le sujet peut paraître quelque peu racoleur, mais il est traité avec sérieux et sobriété. L'ouvrage permet ainsi de décrypter ces virus, régulièrement mis en lumière par les médias depuis l'apparition du VIH/sida (JOURNAL DE LA DEMOCRATIE SANITAIRE)

Le VIH a tué en 2003 plus de trois millions de personnes avec des inégalités géographiques dramatiques ; pourtant, même avec peu de moyens, il est possible de lutter : c'est ce que le livre montre en présentant l'intéressant cas du Cambodge (ESPACE SOCIAL EUROPEEN)

Sommaire

Frais de port offerts

Virus

homéopathie Tempête sur l'homéopathie

En août 2005, la fameuse revue médicale anglaise « The Lancet » publie une vaste analyse reprenant la totalité des études concernant les produits homéopathiques et conclut à l’inefficacité de ces produits. Une nouvelle tempête souffle sur l’homéopathie. Les homéopathes et les laboratoires Boiron crient à l’injustice devant cette nouvelle attaque des « ennemis » de l’homéopathie !
En fait, l’étude du Lancet ne dit pas que l’homéopathie est inefficace. Elle indique que l’effet de ces produits n’est pas supérieur à celui d’un placebo (substance inerte biologiquement, en général de l’eau tout simplement), ce qui n’est pas la même chose.
Pour bien comprendre les termes de ce débat, il faut explorer toutes les pièces du dossier, revenir à l’époque de la création de la méthode, il y a deux siècles. L’homéopathie est née sous l’impulsion d’un homme, Samuel Hahnemann, qui fait figure alors d’un grand expérimentateur. Il invente les préceptes de l’homéopathie : principe de similitude, hautes dilutions (si bien qu’il n’y a plus aucune molécule de la substance initiale dans les granules vendus en pharmacie !), individualisation. Mais… depuis deux siècles, la méthode n’a guère évolué. La médecine, elle, a fait des bonds de géant. A tel point que pour tous, y compris les homéopathes, les maladies graves (cancers, etc.) ne peuvent pas être traitées par les granules homéopathiques.
Pourtant l’homéopathie garde son efficacité grâce à la relation médecin/malade ; les granules homéopathiques quant à eux ne contiennent que de l’eau et un peu de sucre. Mais alors, comment expliquer que ces granules soient remboursés par la Sécurité Sociale ?
Parce que l’homéopathie fait l’objet d’un passe-droit juridique lui évitant d’avoir à démontrer l’efficacité de ses produits. Alors que tous les autres médicaments doivent produire des dossiers prouvant leur efficacité ! Un scandale juridique masqué par nos politiciens au mépris du grand public qui croit au contrôle rigoureux des instances supérieures en matière de Santé.

Les auteurs
Elie ARIE, cardiologue, a exercé pendant 32 ans en CHU et en cabinet de ville. Il est enseignant associé au Conservatoire National des Arts et Métiers, et a écrit de nombreux articles de vulgarisation dans Les Echos, Le Monde, Le Quotidien du Médecin, notamment sur les médecines dites parallèles.
Roland CASH est médecin, normalien, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris. Economiste de la santé, il participe à de nombreuses missions pour les institutions de santé : Hôpitaux, Ministère de la Santé, Sécurité Sociale ; il est chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers (mastère d’économie de santé).

Cet ouvrage est préfacé par Gilles JOHANET, ancien directeur de la Caisse Nationale de l'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés, actuellement directeur des Assurances Santé & Collectives des AGF.

224 pages - 18 euros  17,10 euros (5% de réduction) - N° ISBN 9782915238167

DANS LA PRESSE :

Ainsi, l'homéopathie a l'étonnant privilège d'être remboursée par la Sécurité sociale sans avoir besoin de prouver son efficacité. Pour les docteurs Elie Arié et Roland Cash, ce "passe-droit juridique" relève du scandale, de "l'escroquerie intellectuelle". Ces deux médecins, chargés de cours au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), ne supportent plus l'irrationalité qui prévaut dans le débat sans fin suscité par ces granules. (LE MONDE, Sandrine Blanchard)

Pour lire l'article du Monde sans sa totalité, cliquez ICI

"L'homéopathie ne relève que de l'effet placebo" : c'est la conclusion implacable de cette enquête menée par deux enseignants en économie de la santé... Cet ouvrage raconte comment ces produits bénéficient d'un "incroyable passe-droit juridique" en terme d'autorisation de mise sur le marché et de remboursement par la Sécu (MUT'ECHO)

Il faut réaliser une vraie révolution culturelle pour remplacer la recherche du médicament inutile le moins cher par l'absence de prescription d'un médicament lorsqu'il n'en existe aucun qui puisse être utile (ESPACE SOCIAL EUROPEEN)

Sommaire

Frais de port offerts



© Les Asclépiades - France